Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Moulin à parole
Nombre de messages : 1259
Age : 43
Date d'inscription : 21/02/2006
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic cinéma

le Lun 30 Oct - 19:48
Erwinminator a écrit:
De façon très simplifié à l'extrême, tout ne se rapporte qu'à la question d'argent. On mesure la "santé" d'un pays à son économie, sa qualité de vie, le bonheur des gens, sa prospérité qu'en terme économique. Quelle la différence entre le monde occidental et celui des autres ? La richesse. C'était le moteur du développement après les 1ère et 2è guerre mondiale. Le savoir, l'éducation et tant d'autre ne dépend que d'elle. La solution, même mi-satisfaisante ne peut donc passer que par la compréhension et la gestion perpetuelle de celle-ci.
C'est vrai, tout est ramené sans cesse à l'argent... Je le déplore.

Pourtant, des tribus reculées vivent sans aucun problème (jusqu'à ce qu'on les occidentalise...), pourtant, on peut passer une bonne soirée dehors, sans rien consommer, juste en discutant...
L'argent n'est pas au centre de tout. Il y a d'autres valeurs plus nobles et plus glorifiantes que la richesse.

Mais, c'est vrai, dans notre monde occidental actuel, tout se rapporte à l'argent, l'offre, la demande, etc...

Je sais qu'un monde sans argent ne peut réellement exister: il y aura toujours de la part des hommes la volonté de se créer une référence synonyme de pouvoir qui permet en outre de faire des échanges.

Mais certains veulent étendre le rôle de l'argent plus encore. Tout doit désormais être considéré comme une marchandise, qui doit être rentable, dont le prix est soumis à l'offre et la demande : l'eau, le savoir (la science), la santé (nouveaux médicaments, accès aux soins)...

Selon moi, certains champs devraient restés exclus des lois du marché, car constituant des biens communs de l'humanité : nourriture de base pour chaque humain, droit à être éduquer (quels que soient les revenus...), préservation de l'environnement (faune et flore), droit à une histoire et une culture différentes, etc...

Ce qui pose problème avec le capitalisme, c'est qu'il doit être en expansion, toujours de nouveaux marchés, toujours plus de bénéfices (la croissance...). Et du coup, progressivement depuis 30 ans, la libre-concurrence est devenue plus importante que les droits de l'homme...
(Y'a qu'à voir comment Chirac, et Bush & Co font les yeux doux à la Chine, pays exemplaire au niveau des droits de ses citoyens... Rolling Eyes Qui a parlé de 10% de croissance et d'un marché de plus d'un milliard de consommateurs potentiels?)
avatar
Moulin à parole
Nombre de messages : 1289
Age : 34
Localisation : dans mon cul
Date d'inscription : 02/02/2005
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic cinéma

le Mar 31 Oct - 4:36
avec 100millions de femme en moin enchine ,il y aura un boum de la prostitution
un grd marché pour moi haha

plein de sous sous


Dernière édition par le Mar 31 Oct - 6:38, édité 1 fois
avatar
Moulin à parole
Nombre de messages : 2671
Localisation : MUFFLIN (présipauté du GROLAND)
Date d'inscription : 28/03/2005
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic cinéma

le Mar 31 Oct - 6:21
une autre idée du libre échangisme !!
hehe
avatar
Moulin à parole
Nombre de messages : 1259
Age : 43
Date d'inscription : 21/02/2006
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic cinéma

le Mar 31 Oct - 8:15
Merci coco, d'élever le débat avec une telle intervention. humour
avatar
Moulin à parole
Nombre de messages : 1289
Age : 34
Localisation : dans mon cul
Date d'inscription : 02/02/2005
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic cinéma

le Mar 31 Oct - 9:07
de rien ca fais plaisir
rofl
avatar
Rang: Administrateur
Nombre de messages : 10835
Date d'inscription : 30/07/2004
Voir le profil de l'utilisateurhttp://honda-f1.forumactif.com

Re: Topic cinéma

le Mar 31 Oct - 17:43
SAD a écrit:Pourtant, des tribus reculées vivent sans aucun problème (jusqu'à ce qu'on les occidentalise...), pourtant, on peut passer une bonne soirée dehors, sans rien consommer, juste en discutant...
L'argent n'est pas au centre de tout. Il y a d'autres valeurs plus nobles et plus glorifiantes que la richesse.
Sauf que l'histoire a démontré qu'il n'y a pas d'autres alternatives ... Ceux qui ont essayé de ne pas suivre le système actuel ont trouvé que l'échec sur leur chemin en ayant produit des révoltes, famines et précarité. En Amérique du Sud, tout le sous-continent est passé à gauche sous la férule de Hugo Chavez, le président Lula du Brésil ou encore Evo Morales de la Bolivie. Rien ne permet de croire qu'ils vont réussir à améliorer la vie de leurs concitoyens tant l'exemple des cubains avec Castro au pouvoir n'a en rien démontré un niveau de vie supérieur aux occidentaux qu'ils décrient tant.
Tu parles des tribus perdues en Amazonie ou encore en Afrique, or pour eux le temps s'est totalement arrêté. Ils ne se sont pas bcp évolués depuis longtemps. Si on compare leur mode actuel par rapport à celle d'il y a 30-40 ans, on constate que rien n'a vraiment changé.
Si tu demandes aux occidentaux de revenir en arrière, je doute fort qu'ils accepteraient de vivre autrement tant leur qualité de vie demeure est meilleure qu'il y a 10 ou 15 ans ? Les conditions de vie ont évolué, généralement pour le mieux, mais en ont crées de nouvelle sources de problèmes il est vrai. De nouveaux maux plutôt rares par le passé sont devenus plus fréquents comme les desordres psychologiques tels la dépression, le stress excessif et bien d'autres encore mais ça fait partie de l'évolution des choses et il faut seulement s'adapter et composer avec ... De façon générale, le mal est moindre que les bienfaits ??? chépoh
SAD a écrit:Je sais qu'un monde sans argent ne peut réellement exister: il y aura toujours de la part des hommes la volonté de se créer une référence synonyme de pouvoir qui permet en outre de faire des échanges.
Donc, c'est inéluctable. Il y aura toujours des inégalités, des rapports de force ou groupes dominants-dominés et riches et pauvres etc ... On ne peut seulement que les minimiser et non les éliminer complètement car c'est dans la nature même de l'homme. C'est le propre de l'homme d'entrer en compétition avec son voisin. De ce point de vue, on ressemble à d'autres organismes vivants, pas seulement les animaux sauvages mais incluant les autres espèces vivantes et biologiques du monde terrestre. On ne peut se contenter de ce qui nous suffit à nos besoins car la compétition est le moteur même de la survie de l'espèce vivante. Même l'économie est définie comme suit: « La science économique est la science de l'administration des ressources rares. Elle étudie les formes que prend le comportement humain dans l'aménagement de ces ressources; elle analyse et explique les modalités selon lesquelles un individu ou une société affecte des moyens limités à la satisfaction de besoins nombreux et illimités ». Donc en gros, on n'a pas le choix de carburer à la compétiton face à autrui. La vie est une lutte de tous les instants et ce n'est pas les exemples qui manquent: à l'école, au travail, les malades dans les hopitaux etc ... Sans une forme de compétition, la vie serait terne (?) ou pire, on se dirigerait vers un nivellement vers le bas, comme à l'école par exemple. On mesure la qualité des étudiants par ses prestations académiques face aux autres, la qualité des établissements scolaires par la richesse et le niveau d'éducation versus ce qui se fait ailleurs.
SAD a écrit:Mais certains veulent étendre le rôle de l'argent plus encore. Tout doit désormais être considéré comme une marchandise, qui doit être rentable, dont le prix est soumis à l'offre et la demande : l'eau, le savoir (la science), la santé (nouveaux médicaments, accès aux soins)...

Selon moi, certains champs devraient restés exclus des lois du marché, car constituant des biens communs de l'humanité : nourriture de base pour chaque humain, droit à être éduquer (quels que soient les revenus...), préservation de l'environnement (faune et flore), droit à une histoire et une culture différentes, etc...

Ce qui pose problème avec le capitalisme, c'est qu'il doit être en expansion, toujours de nouveaux marchés, toujours plus de bénéfices (la croissance...). Et du coup, progressivement depuis 30 ans, la libre-concurrence est devenue plus importante que les droits de l'homme...
(Y'a qu'à voir comment Chirac, et Bush & Co font les yeux doux à la Chine, pays exemplaire au niveau des droits de ses citoyens... Rolling Eyes Qui a parlé de 10% de croissance et d'un marché de plus d'un milliard de consommateurs potentiels?)
C'est un point de vue louable et qui reste difficile à atteindre ... À ce que je sache, les gouvernements demeurent indépendants et ont toujours le choix d'une certaine politique à adopter ou non ... Seulement voilà, il doit se rendre compte que ces politiques très sociales ont un coût très élevé et ne pas tenir compte des facteurs comme l'endettement du pays serait considéré comme une négligence impardonable. C'est aussi surtout une volonté politique qui fait la différence entre les pays riches et pauvres et non le système dans lequel ils vivent à mon avis ...
pommette a écrit:avec 100millions de femme en moin enchine ,il y aura un boum de la prostitution
un grd marché pour moi haha

plein de sous sous
On peut dire sans se tromper que tu as la tête de l'emploi ... hehe Arrow humour dehors

_________________
avatar
Moulin à parole
Nombre de messages : 2671
Localisation : MUFFLIN (présipauté du GROLAND)
Date d'inscription : 28/03/2005
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic cinéma

le Mer 1 Nov - 3:15
erw
"Seulement voilà, il doit se rendre compte que ces politiques très sociales ont un coût très élevé et ne pas tenir compte des facteurs comme l'endettement du pays serait considéré comme une négligence impardonable. C'est aussi surtout une volonté politique qui fait la différence entre les pays riches et pauvres et non le système dans lequel ils vivent à mon avis ..."

on voit bien là ton esprit "capitalo-libéral" , il ne s'agit pas de s'endetter pour financer la politique sociale ou environementale , mais de prendre l'argent là ou il est , dans la poche de ceux qui s'enrichissent outrageusement à titre personnel ( bourse , stock options , primes gigantesques quand ils quittent la direction d'un groupe )
ou de taxer au maxi les entreprises qui polluent et qui ne veulent pas investir pour réduire les émissions nocives , à cause du manque à gagner qui risquerait de facher les actionnaires ( qui se moquent éperdument des vapeurs toxiques que respirent les employés , ou des retombés (type dioxyne) dans la campagne environnante.

BOVE POWAAA !!!
hehe hehe
avatar
Moulin à parole
Nombre de messages : 1259
Age : 43
Date d'inscription : 21/02/2006
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic cinéma

le Mer 1 Nov - 5:44
Oui, la compétition est dans la nature humaine, dans la nature tout court même.

Mais, dans la nature, il y a aussi des exemples de solidarités, des meutes ou sociétés plus ou moins organisées, plus ou moins hiérarchisées, avec des règles plus ou moins élaborées.

Ce qu'on nous promet dans la société capitaliste, ce ne sont que des solutions individuelles, où on est censé être constamment en compétition avec ses voisins, alors qu'il y a tant de choses que l'on peut faire en commun. Ne dit-on pas "L'union fait la force".



Il faut un équilibre entre la compétition, qui peut être une bonne source de motivation, et la mise en commun des énergies de tous. Ceci, non pas dans le but de faire du fric, mais dans le but d'améliorer la vie de tous.

Et pour permettre ces synergies dans le bien de tous, je ne compte pas sur Coca-cola, Lagardère ou d'autres groupes dont l'intérêt exclusif est le fric, mais sur les choix des politiques éclairés, dont l'intérêt est (censé être) le bien-être de la population.

La compétition est censée récompenser les meilleurs. Que ce soit pour les individus (étudiants, salariés...), pour les pays, ça ne serait vrai que dans le cas où tout le monde serait à égalité au départ.
Or, ça, c'est un leurre, alors arrêtons de faire croire que ceux qui réussissent sont les meilleurs.
En effet, si tu es archi-excellent et très chanceux, tu peux réussir peu importe d'où tu pars (et encore...)
Aussi, si tu es archi-nul ou malchanceux, tu peux te casser la gueule d'où que tu sois parti.
Mais à part ces deux cas, je crois qu'il y a une très forte corrélation entre la situation de départ et le potentiel atteignable par quelqu'un, par un pays.
(Un petit black qui naît au Darfour en ce moment a énormément plus de chance de crever à cause de la guerre et/ou la famine qu'un gamin de bill gates qui lui aura énormément plus de chances de se faire un nom parmi une élite). Tout le monde ne croise pas Madonna...
Le contexte géographique, climatique, écologique, mais aussi historique et culturel de certains pays leur procure un tel désavantage qu'ils se font forcément bouffer dans la compétition. Des pays ont été pillés et servent de nos jours de réservoirs à matières premières et de main d'oeuvre et sont désormais asservis à de grands pays comme à l'époque féodale, entre seigneurs et serfs.

C'est pourquoi, la compétition ne suffit pas à améliorer le sort de l'humanité. Il faudrait, au minumum, des systèmes de péréquation permettant d'équilibrer les choses.

Je ne comprends pas qu'on laisse des peuples crever de faim au nom de la libre concurrence...

En ce qui concerne le bilan historique, l'histoire n'est pas terminée, donc selon moi, ton bilan est erroné. Il y a de nombreux indices qui suggèrent qu'il n'est pas aussi positif que ça, un genre de trompe-l'oeil. Fais le bilan pour l'ensemble de la population mondiale (chiffre le nombre de ceux pour qui c'est positif par rapport à la totalité), qui, volontaire ou pas, vit dans un monde à la sauce capitaliste.
Positif?
avatar
Moulin à parole
Nombre de messages : 1259
Age : 43
Date d'inscription : 21/02/2006
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic cinéma

le Mer 1 Nov - 18:53
Au fait, Erwin, à propos de dettes, les USA ne font pas partie des bons élèves, tu sais.
Mais, ils s'en foutent, parce que c'est eux qui décident de la règle du jeu...

Bon, je te redonne le lien, en plus, c'est un ultra-libéral qui a écrit tout ça (Ron Paul, sénateur républicain du Texas...). Ceci devrait suffire à te prouver que ce n'est pas du tout un gauchiste :
The Ron Paul FREEDOM PRINCIPLES
Rights belong to individuals, not groups.
Property should be owned by people, not government.
All voluntary associations should be permissible -- economic and social.
The government's monetary role is to maintain the integrity of the monetary unit, not participate in fraud.
Government exists to protect liberty, not to redistribute wealth or to grant special privileges.
The lives and actions of people are their own responsibility, not the government's.
10/10 ... langue2

Mais bon, il ne dit pas que des conneries whistle :
http://www.house.gov/paul/congrec/congrec2006/cr021506.htm

Suspense... Erwin fera-t-il l'effort de lire ce texte cette fois-ci? sbof
avatar
Rang: Administrateur
Nombre de messages : 10835
Date d'inscription : 30/07/2004
Voir le profil de l'utilisateurhttp://honda-f1.forumactif.com

Re: Topic cinéma

le Mer 1 Nov - 19:39
VTi a écrit:on voit bien là ton esprit "capitalo-libéral" , il ne s'agit pas de s'endetter pour financer la politique sociale ou environementale , mais de prendre l'argent là ou il est , dans la poche de ceux qui s'enrichissent outrageusement à titre personnel ( bourse , stock options , primes gigantesques quand ils quittent la direction d'un groupe )
ou de taxer au maxi les entreprises qui polluent et qui ne veulent pas investir pour réduire les émissions nocives , à cause du manque à gagner qui risquerait de facher les actionnaires ( qui se moquent éperdument des vapeurs toxiques que respirent les employés , ou des retombés (type dioxyne) dans la campagne environnante.
Sauf que ne te plains pas trop pourquoi certains pays ont du mal à attirer les investisseurs par après ... Le taux de chômage qui reste élevé ... Si l'endroit n'est pas propice à ces investisseurs, ils iront tout simplement ailleurs ...
SAD a écrit:Ce qu'on nous promet dans la société capitaliste, ce ne sont que des solutions individuelles, où on est censé être constamment en compétition avec ses voisins, alors qu'il y a tant de choses que l'on peut faire en commun. Ne dit-on pas "L'union fait la force".

Et pour permettre ces synergies dans le bien de tous, je ne compte pas sur Coca-cola, Lagardère ou d'autres groupes dont l'intérêt exclusif est le fric, mais sur les choix des politiques éclairés, dont l'intérêt est (censé être) le bien-être de la population.
Mais on vit justement dans une société capitaliste ! Quelle autre alternative proposes-tu ? Historiquement, il n'y en a pas eu d'autres, sauf le communisme dont on sait maintenant qu'elle n'a pas fait long feu ... Une combinaison des 2 systèmes, le meilleur des 2 mondes, la social-démocratie ??? Peut-être ... L'exemple des pays scandinaves est peut-être la voie de l'avenir mais elle n'est applicable pour le moment qu'à des petits pays à faible densité de population à mon avis et qui plus est, je doute un peu que d'autres pays accepte ce modèle ...
Le bien-être de la population est un bien beau souhait mais cela serait un peu utopique à mon avis car cela demanderait une sensibilisation de chaque individu, une action concertée et collective, un changement de mentalité difficile à obtenir ... Il n'y a qu'à regarder toutes les tentatives passées pour sensibiliser les gens du monde entier pour les différentes causes; le Live Aid 8 avec Bono, par exemple. Ça n'a pas vraiment de bon résultat escompté loin de là ... Le problème demeure entier.

Il y a bien le protocole de Kyoto qui a failli passé malgré tout mais qui à mon avis a pris bien plus d'importance que la famine dans le monde par exemple. Même si il était accepté par les pays industrialisés, une des principales faiblesses demeure le fait qu'il excluait les pays en voie de développement. Cette question environnementale démontre que les priorités prennent parfois de drôle tournure ... La moitié de la population mondiale souffre de faim et de malnutrition et l'environnement a plus de chance d'avoir une percée significative par le rôle des lobbys.
Les pays pauvres ne voudront jamais suivre car ils ont d'autres problèmes plus urgents à règler comme la famine et la pauvreté, donc de la question économique. Tout revient qu'à la question éconmique. On ne s'en rechappe pas ! chinois
SAD a écrit:La compétition est censée récompenser les meilleurs. Que ce soit pour les individus (étudiants, salariés...), pour les pays, ça ne serait vrai que dans le cas où tout le monde serait à égalité au départ.
Or, ça, c'est un leurre, alors arrêtons de faire croire que ceux qui réussissent sont les meilleurs.
En effet, si tu es archi-excellent et très chanceux, tu peux réussir peu importe d'où tu pars (et encore...)
Aussi, si tu es archi-nul ou malchanceux, tu peux te casser la gueule d'où que tu sois parti.
Mais à part ces deux cas, je crois qu'il y a une très forte corrélation entre la situation de départ et le potentiel atteignable par quelqu'un, par un pays.
(Un petit black qui naît au Darfour en ce moment a énormément plus de chance de crever à cause de la guerre et/ou la famine qu'un gamin de bill gates qui lui aura énormément plus de chances de se faire un nom parmi une élite). Tout le monde ne croise pas Madonna...
Le contexte géographique, climatique, écologique, mais aussi historique et culturel de certains pays leur procure un tel désavantage qu'ils se font forcément bouffer dans la compétition.
Des pays ont été pillés et servent de nos jours de réservoirs à matières premières et de main d'oeuvre et sont désormais asservis à de grands pays comme à l'époque féodale, entre seigneurs et serfs.

C'est pourquoi, la compétition ne suffit pas à améliorer le sort de l'humanité. Il faudrait, au minumum, des systèmes de péréquation permettant d'équilibrer les choses.

Je ne comprends pas qu'on laisse des peuples crever de faim au nom de la libre concurrence...
Sauf que dans le cas des pays, le problème est de la responsabilité de leurs dirigeants qui ne font rien pour leur population. Comme je l'ai dit plus haut, c'est plus une question de volonté politique qu'autre chose. Si les pays ont eu des parcours historiques chaotiques, bien souvent, c'est dû à un mauvais choix irresponsable des présidents ou ministres. Après tout, chaque pays est indépensant et on (L'ONU ?) ne peut malheureusement pas intervenir sans être taxé d'ingérance dans la politique intérieur du pays ... Bref, c'est un cercle vicieux ... En politique et en économie aussi, ce n'est pas la morale (encore moins les pseudos droit de l'homme) qui dicte la destiné d'un pays mais seulement les intérêts purement égoïstes des pays/personnes. À mon avis, fondamentalement, l'homme, (la nature) sont égoïstes et ne pensent qu'à leurs intérêts proches. C'est pourquoi je n'y crois pas trop à de tels idéaux d'équité, d'égalité pronés par ces gens idéalistes. L'histoire l'a démontrée avec le communisme par exemple. Au départ, la guerre froide est-ouest était une guerre d'idéologie, or on sait maintenant pourquoi le système communiste n'a pas été un succès. Une des raisons est que les dirigeants n'ont pas respecté à la lettre la philosophie du système. Certains jouissaient de privilèges parce qu'ils avaient le pouvoir (énorme) entre les mains d'une petite minorité et dont ils en abusait égoïstement.

Certains pays partent largement désavantagé mais on ne peut vraiment les forcer à changer leur orientation politique s' ils ont pris le mauvais choix dans leur destiné. Maintenant, même avec ces handicaps, ils peuvent toujours renverser la situation en faisant très attention sur les choix à venir ... Il n'y a qu'à regarder le cas des pays en voie de développement en Asie. Au début, les travailleurs sont exploités dans les regards des occidentaux, mais globalement, leur situation ne peuvent que s'améliorer car d'une part, la volonté politique est bel et bien présente et d'autre part, ces travailleurs exploités veullent aussi s'en sortir et se battent pour de meilleurs emplois futur. Ils savent que les choix de leurs gouvernements sont dans la bonne voie en investissant en massivement en éducation par exemple. On dit que le futur, le 21è siècle se passera assurément en Asie avec leur développement. C'est l'exemple à suivre pour le continent africain. Au début, ils n'ont que le capital humain comme atout mais bien vite, leurs entreprises iront aussi concurrencer leurs semblables occidentaux. Ils démontrent que le capiptalisme apporte plus d'avantage que d'incovénients. Bien sûr, l'Europe devra s'adapter et ceux qui ne l'ont pas compris ou qui y sont réticents à accepter le changement de la donne mondiale seront tout simplement les perdants !

Pour ce qui est des grands groupes et multinationnales, c'est la même chose, ils n'agissent que dans leur propre intérêt, donc égoïstement.
On peut toujours choisir de les forcer à être un peu plus éthique dans leurs actions, sauf qu'il faudra accepter et assumer les conséquences de ces choix et décisions.

Donc, pour en revenir à ton rejet du capitalisme, vu comme étant égoïste et qui ne génère que des solutions individuelles, cela est dû à la nature même de l'homme qui ne se soucie que ces intérêts. Même toute la bonne volonté du monde ne peut être que limitée (à certains individus?) à une infime minorité ?
La solution pour l'intérêt du monde, sur les grands enjeux fondamentaux, ne peut que passer invariablement que sur la question économique car au final, tout n'est basé que sur la question monétaire !!!
SAD a écrit:Bon, je te redonne le lien, en plus, c'est un ultra-libéral qui a écrit tout ça (Ron Paul, sénateur républicain du Texas...). Ceci devrait suffire à te prouver que ce n'est pas du tout un gauchiste :
The Ron Paul FREEDOM PRINCIPLES
Rights belong to individuals, not groups.
Property should be owned by people, not government.
All voluntary associations should be permissible -- economic and social.
The government's monetary role is to maintain the integrity of the monetary unit, not participate in fraud.
Government exists to protect liberty, not to redistribute wealth or to grant special privileges.
The lives and actions of people are their own responsibility, not the government's.
10/10 ... langue2

Mais bon, il ne dit pas que des conneries whistle :
http://www.house.gov/paul/congrec/congrec2006/cr021506.htm
Oui et ???...
Voici son équivalent en français: http://www.quebecoislibre.org/

_________________
avatar
Moulin à parole
Nombre de messages : 1259
Age : 43
Date d'inscription : 21/02/2006
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic cinéma

le Mer 1 Nov - 22:00
Oui et ?
? ? ? ? ?
C'est tout ce que ça t'inspires?

Ne me dis pas que tu n'as lu que "The Ron Paul FREEDOM PRINCIPLES" sans même cliquer sur le lien... colere2

C'est ça qui est intéressant : http://www.house.gov/paul/congrec/congrec2006/cr021506.htm
avatar
Rang: Administrateur
Nombre de messages : 10835
Date d'inscription : 30/07/2004
Voir le profil de l'utilisateurhttp://honda-f1.forumactif.com

Re: Topic cinéma

le Jeu 2 Nov - 18:27
C'est en anglais et en plus, c'est beaucoup trop long ...


Sinon, toi qui est un pourfendeur de l'injustice sociale et apôtre de l'éthique et de la vertue, pourrais-tu vraiment me jurer que tu n'as jamais été tenté de frauder le fisc en faisant des petites cachettes par exemple ???

Admettons l'hypothèse suivante: si jamais tu gagnais à la lotto un p'tit pactole de 15 M d'euros, serais-tu prêt à partager au moins la moitié de cette somme à des organismes de charité, seulement que pour ta conscience morale de solidarité sociale ???

_________________
avatar
Moulin à parole
Nombre de messages : 1259
Age : 43
Date d'inscription : 21/02/2006
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic cinéma

le Jeu 2 Nov - 20:38
C'est en anglais et en plus, c'est beaucoup trop long ...
pffffff...
Tu préfères les infos prédigérées, déjà analysées à ta place par CNN?

Bon, déformation professionnelle : lorsque j'aurai le temps, je te le proposerai en de courts extraits, avec si possible un petit commentaire, voire, avec un résumé des épisodes précédents... (qu'est-ce qu'i' faut pas faire...)
Ca me permettra dene plus polluer le topic cinéma langue wrongplace
Dernière pollution : whistle

Pour moi, les impôts ne sont pas l'ennemi n°1.
Je pense que l'impôt sur le revenu est le meilleur outil de redistribution des richesses, le plus juste. C'est un des systèmes de péréquation permettant de ne pas laisser la libre concurrence mettre les 3/4 de la population au tapis.

Malgré toutes les protestations, malgré les discours de certains qui veulent le baisser (au dépens d'autres taxes telles les impôts locaux), l'impôt sur le revenu en France ne représente qu'à peine un quart des ressources de l'Etat.
D'autres impôts, bien moins justes (étant donné qu'ils frappent aveuglément les plus pauvres au même taux que les plus riches) complètent ces ressources : TVA, taxe sur les produits pétroliers, sur le tabac, etc...

En ce qui me concerne, je cherche bien entendu la solution la plus économique pour mon foyer, mais toujours dans la limite de la légalité.

Et puis, s'il n'y avait pas d'impôts, mon patron, l'état, n'aurait pas d'argent pour me payer... Rolling Eyes

De plus, issu d'un milieu modeste, dont la famille a traversé des moments difficiles (divorce, perte d'emploi, etc...), je dois ma relative réussite dans les études aux bourses d'état, aux aides au logements. Sans cette aide, je ne serais pas devant mon ordi ce soir en train de converser avec vous. Alors, même si maintenant, je ne bénéficie plus d'aide et que je dois payer des impôts, je considère que c'est un juste retour des choses.

J'aimerais simplement que mes impôts aillent plus vers les services utiles à la collectivité et notamment les plus dans le besoin qu'à des grands groupes qui ne se gênent pas pour délocaliser dès que ça leur chante. Mais pour ça, il suffit de bien choisir le bulletin qu'on met dans l'urne lors des élections...)

Je me suis déjà imaginé gagner au loto (déjà, c'est pas gagné : je ne joue que très rarement...). Mais bon, admettons.
Je donnerais probablement directement une petite partie de la somme gagnée à des oeuvres charitatives, nationales et internationales, mais surtout, j'essaierais d'investir ou de monter personnellement des projets, locaux ou dans des pays très pauvres, qui permettent aux plus défavorisés de s'épanouir, de devenir le plus autonomes possibles, en leur donnant un travail, un logement, de quoi se nourrir, se soigner.
Et c'est peut-être en effet pour soulager ma conscience de vivre dans un monde si injuste que c'en devient indécent.
(Et puis, mon métier n'est, de nos jours, pas reconnu, pas gratifiant, pas super payé pour un niveau bac +4 (recrutement à bac +3, et 1 ou 2 ans de formation). Ce n'est pas pour l'appat du gain que je le fais... Rolling Eyes)

Avec 15 millions, un peu de confort, d'accord, mais pour moi, la solution la pire consisterait à m'acheter une immense villa, fortifiée, à l'abri de l'envie des pauvres...
Le luxe et moi, ça fait deux. vomi
avatar
Rang: Administrateur
Nombre de messages : 10835
Date d'inscription : 30/07/2004
Voir le profil de l'utilisateurhttp://honda-f1.forumactif.com

Re: Topic cinéma

le Ven 3 Nov - 18:38
SAD a écrit:
C'est en anglais et en plus, c'est beaucoup trop long ...
pffffff...
Tu préfères les infos prédigérées, déjà analysées à ta place par CNN?
Ah ... parce que pour toi, le quotidien LeMonde est l'équivalent français de CNN ? Il est à droite et partial ??? Incapable de pensée critique et sensée ? Pourtant, il me semblait que les gens de gauche sont plutôt ouverts ... Toutes les argumentations devraient être considérées pour pouvoir ensuite se faire une opinion et analysées.
SAD a écrit:Pour moi, les impôts ne sont pas l'ennemi n°1.
Je pense que l'impôt sur le revenu est le meilleur outil de redistribution des richesses, le plus juste. C'est un des systèmes de péréquation permettant de ne pas laisser la libre concurrence mettre les 3/4 de la population au tapis.

Malgré toutes les protestations, malgré les discours de certains qui veulent le baisser (au dépens d'autres taxes telles les impôts locaux), l'impôt sur le revenu en France ne représente qu'à peine un quart des ressources de l'Etat.
D'autres impôts, bien moins justes (étant donné qu'ils frappent aveuglément les plus pauvres au même taux que les plus riches) complètent ces ressources : TVA, taxe sur les produits pétroliers, sur le tabac, etc...
Vous êtes imposés à combien chez vous en France ? T'es contre les taxes sur les tabacs ? Pourtant, maintenir les prix élevés aident à décourager les pauvres de se les acquérir justement ! Ce sont des produits non essentiels qui en plus, nuisent à la santé du public. Il faut au contraire les taxer car je crois que cela aide à décourager les gens de se les procurer ? Il faut aussi évidemment impôser les compagnies qui les commercialisent pour payer les coûts de la santé.
SAD a écrit:En ce qui me concerne, je cherche bien entendu la solution la plus économique pour mon foyer, mais toujours dans la limite de la légalité.

J'aimerais simplement que mes impôts aillent plus vers les services utiles à la collectivité et notamment les plus dans le besoin qu'à des grands groupes qui ne se gênent pas pour délocaliser dès que ça leur chante. Mais pour ça, il suffit de bien choisir le bulletin qu'on met dans l'urne lors des élections...)

Je me suis déjà imaginé gagner au loto (déjà, c'est pas gagné : je ne joue que très rarement...). Mais bon, admettons.
Je donnerais probablement directement une petite partie de la somme gagnée à des oeuvres charitatives, nationales et internationales, mais surtout, j'essaierais d'investir ou de monter personnellement des projets, locaux ou dans des pays très pauvres, qui permettent aux plus défavorisés de s'épanouir, de devenir le plus autonomes possibles, en leur donnant un travail, un logement, de quoi se nourrir, se soigner.
Et c'est peut-être en effet pour soulager ma conscience de vivre dans un monde si injuste que c'en devient indécent.
(Et puis, mon métier n'est, de nos jours, pas reconnu, pas gratifiant, pas super payé pour un niveau bac +4 (recrutement à bac +3, et 1 ou 2 ans de formation). Ce n'est pas pour l'appat du gain que je le fais... Rolling Eyes)

Avec 15 millions, un peu de confort, d'accord, mais pour moi, la solution la pire consisterait à m'acheter une immense villa, fortifiée, à l'abri de l'envie des pauvres...
Le luxe et moi, ça fait deux. vomi
Bon admettons que tu sois un être pétri de vertu, que tu sois une exception parmi les masses Mr. Green ... car vois-tu, et sans vouloir t'offenser ni te viser particulièrement, la majorité des gens ont souvent de bien belles intentions, mais qui ne se traduisent pas toujours en action dans les faits réels ... Chez nous, le taux d'imposition est d'environ 50% et si tu gagnais ces 15M, bien souvent, on oublie déjà vite les belles résolutions une fois la moitié donnée à l'État ... C'est comme les résolutions du début d'année, c'est souvent rarement respectées.
Qu'est-ce qui me croire cela ? Entre autre, puisque tu parlais justement des votes, le fait que le parti de J-M LePen ait pu aller aussi loin aux élections. Je suis certain que beacoup de gens se diraient tolérants envers les immigrés devant une caméra, en public, qu'ils ne songeraient jamais à voter pour l'extrême droite, alors qu'en fait, en cachette et dans l'intimité, ils en ont une toute autre opinion. Au moment d'aller aux urnes, les votes vont ailleurs ... De même que pour les problèmes environnementaux ou sociaux (chômages etc), les gens se disent préoccupés mais une fois que le gouvernement parlent d'une hausse de taxe ou d'impôt pour financer ces programmes, alors les sondages disent soudainement autre chose. La solidarité un bien grand mot (vain ?), car si on réussit à imposer une politique en ce sens (encore faut-il qu'il y ait une volonté), - l'exemple des pays scandinaves - je doute qu'il soit transposable sur une large populaition ??? sbof De plus, les gens mécontents iront tout simplement voter pour les parties politiques de droite à la prochaine élection en cas de problème ... Le principe de l'alternance qui fait que certains programmes n'ont pas de suite ? Et enfin, si on réussit à imposer une certaine éthique dans les entreprises dans les pays riches, souvent, ces règles seront vite relègués aux oubliettes une fois qu'elles auront déménagé dans les pays en développement.
S'il est quasi-impossible de demander à ces pays d'exiger un traitement équivalent à ce qui se fait en occident pour les droits des travailleurs car après tout, c'est leur seul moyen/attout d'attirer les investisseurs, comment peut-il en être autrement ?
De plus, à long terme, cela ne favoriserait-elle pas ces pays au final ? (ex.: les pays d'asie en voie de développement) La population de ces pays aspirent à des conditions meilleurs un jour et les entreprises ne pourront pas toujours s'enfuir et déménager éternellement. Les bienfaits de la mondialisation ne seront visibles qu'à plus long terne ???

Ce que je veux dire en gros et comme je le disais plus haut, les gens sont fondamentalement égoïstes et ne pensent qu'à leurs intérêts propres. Instinctivement ? (biologiquement?), c'est possible et ils ne raisonnent pas toujours de manière à voir les conséquences de leurs actes ... La très grande majorité ne pense pas au bien être collectif dans un système où la liberté est érigée en valeur prépondérante et qui a produit dans la société des gens individualistes.

_________________
avatar
Moulin à parole
Nombre de messages : 1259
Age : 43
Date d'inscription : 21/02/2006
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic cinéma

le Ven 3 Nov - 19:18
Le Monde est assez neutre et assez "politiquement correct", souvent proche du pouvoir, ses journalistes font partie de l'élite parisienne...
Je ne suis pas fan, mais pas hostile non plus. (Par contre, j'adore Le Monde Diplomatique jumper )
Je me fais aussi mon opinion en multipliant mes sources d'infos. chinois


Je ne suis pas contre les taxes sur le tabac. Je suis d'accord avec toi sur leur rôle.
Je disais juste que certaines taxes sont moins justes que l'impôt sur le revenu, je n'ai pas dit que ces taxes étaient pour autant injustifiées. chinois

En France, le taux moyen global d'imposition (tout compris) est voisin de 50% aussi.

De plus, à long terme, cela ne favoriserait-elle pas ces pays au final ? (ex.: les pays d'asie en voie de développement) La population de ces pays aspirent à des conditions meilleurs un jour et les entreprises ne pourront pas toujours s'enfuir et déménager éternellement. Les bienfaits de la mondialisation ne seront visibles qu'à plus long terne ???
Puisses-tu avoir raison!
Mais en attendant... il faut veiller à ce que cette hypothétique réduction des écarts ne conduise pas systématiquement à un nivellement par le bas des conditions de vie des hommes. Agir plutôt que subir.

Ce que je veux dire en gros et comme je le disais plus haut, les gens sont fondamentalement égoïstes et ne pensent qu'à leurs intérêts propres. Instinctivement ? (biologiquement?), c'est possible et ils ne raisonnent pas toujours de manière à voir les conséquences de leurs actes ... La très grande majorité ne pense pas au bien être collectif dans un système où la liberté est érigée en valeur prépondérante et qui a produit dans la société des gens individualistes.

Waouh! Je suis entièrement d'accord avec tout ce paragraphe.

Ma seule remarque consistera en une idée supplémentaire :
Depuis l'Homme des cavernes, les comportements des Humains ont progressé, se sont civilisés. L'ensemble des Humains a intériorisé des règles, même si certains les transgresseront toujours.
Et bien voilà ce en quoi je crois :
Ces comportements primaires (égoïsme, désir de possesion de l'autre ou d'objets, peur et rejet de la différence...) sont dans la nature humaine, mais, grâce à l'éducation, peuvent être régulés, maîtrisés, pour être sublimés en des aspirations plus élaborées, plus collectives.
C'est un travail immense qui doit sans cesse être répété, car la population se renouvelle, et cette "intelligence collective" ne va pas de soi. Il faut y croire, car sinon, la société est en péril. Actuellement, en France, c'est pas top. Socialement. Et politiquement...
En fait, il faut parler à l'intelligence des gens, et non à leurs bas instincts. Ce n'est pas toujours facile, il faut souvent savoir aller contre l'opinion, les intérêts particuliers et les idées reçues... Dur de résister au populisme pour certains politiques... (Spéciale dédicace à nos deux présidentiables, d'après les innocents sondeurs).

(Le pendant de cette théorie est la confiscation du pouvoir par une élite intellectuelle totalement déconnectée de la réalité des gens).
avatar
Moulin à parole
Nombre de messages : 2671
Localisation : MUFFLIN (présipauté du GROLAND)
Date d'inscription : 28/03/2005
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic cinéma

le Sam 4 Nov - 3:51
SAD

"Ce n'est pas toujours facile, il faut souvent savoir aller contre l'opinion, les intérêts particuliers et les idées reçues... Dur de résister au populisme pour certains politiques... (Spéciale dédicace à nos deux présidentiables, d'après les innocents sondeurs).


dont une !! colere2 colere2
l'autre , no comment ! c'est son fond de commerce , alors !! sbof
avatar
Rang: Administrateur
Nombre de messages : 10835
Date d'inscription : 30/07/2004
Voir le profil de l'utilisateurhttp://honda-f1.forumactif.com

Re: Topic cinéma

le Sam 4 Nov - 18:39
SAD a écrit:Je ne suis pas fan, mais pas hostile non plus. (Par contre, j'adore Le Monde Diplomatique jumper )
Mouais ... c'est tellement à gauche que l'on reproche même à son rédacteur en chef (?) (Ignacio Ramonet), d'appuyer ouvertement Castro et son régime ... C'est peut-être aussi votre cas (SAD et VTi) ???Mr. Green humour Il arrive même à minimiser les dérives du régime ...
SAD a écrit:Puisses-tu avoir raison!
Mais en attendant... il faut veiller à ce que cette hypothétique réduction des écarts ne conduise pas systématiquement à un nivellement par le bas des conditions de vie des hommes. Agir plutôt que subir.
La vie est une constante lutte où rien est acquis d'avance et où il faut parfois s'adapter à ses aléas ...
SAD a écrit:Ma seule remarque consistera en une idée supplémentaire :
Depuis l'Homme des cavernes, les comportements des Humains ont progressé, se sont civilisés. L'ensemble des Humains a intériorisé des règles, même si certains les transgresseront toujours.
Et bien voilà ce en quoi je crois :
Ces comportements primaires (égoïsme, désir de possesion de l'autre ou d'objets, peur et rejet de la différence...) sont dans la nature humaine, mais, grâce à l'éducation, peuvent être régulés, maîtrisés, pour être sublimés en des aspirations plus élaborées, plus collectives.
C'est un travail immense qui doit sans cesse être répété, car la population se renouvelle, et cette "intelligence collective" ne va pas de soi. Il faut y croire, car sinon, la société est en péril. Actuellement, en France, c'est pas top. Socialement. Et politiquement...
En fait, il faut parler à l'intelligence des gens, et non à leurs bas instincts. Ce n'est pas toujours facile, il faut souvent savoir aller contre l'opinion, les intérêts particuliers et les idées reçues... Dur de résister au populisme pour certains politiques... (Spéciale dédicace à nos deux présidentiables, d'après les innocents sondeurs).

(Le pendant de cette théorie est la confiscation du pouvoir par une élite intellectuelle totalement déconnectée de la réalité des gens).
Ben, c'est là que le bas blesse car la sensibilisation et l'éducation ne suffisent pas. On ne peut s'y fier totalement là-dessus d'où la nécessité d'avoir une société largement règlementée. Trop même ? Le comportement des gens ne peuvent donc être que régulé que sous la contrainte de divers lois dont la justesse est toute relative ?

Bien souvent aussi, les gens, qui une fois sorti de la frontière d'où ils vivaient, oublient rapidement les règles de bonne conduite.

On reproche à des pays non démocratiques leur manque de liberté civile alors qu'un libéral se sentirait tout aussi étouffé dans un système où plusieurs règlements coéxistent au nom de l'équité par exemple. Trop de règlements tuent la liberté.

@ VTi, qu'est-ce que tu as encore contre Ségolène ??? Qu'est-ce qu'elle t'a fait ? Il n'est jamais content çui-là ... hehe Finalement, tu ne voteras plus pour personne à la présidentielle ? Tu risques d'avoir des surprises hein ... Après, ne viens plus te plaindre que c'est Sarkozy qui soit élu ... Mr. Green

_________________
avatar
Bavard
Nombre de messages : 267
Localisation : rouen
Date d'inscription : 02/03/2005
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic cinéma

le Sam 4 Nov - 21:16
bon alors pour revenir au topic bienvenue je ne peux pas dire vraiment quel film m'a le plus marqué et lequel est mon favori, car il y en a bien trop(que ce soit du cinéma d'auteur, indépendant ou public ect...). par contre depuis l'année dernière celui qui ma le plus plu, c'est Sin City, ça m'a mis une claque graphique.et surtout j'adore l'ambiance bien que je n'ai pas lu du tout la bd. ^^

pour les acteurs favoris, je ne sais pas trop, je dirais que celui qui se détache le plus pour moi, c'est Denzel Washington.Wink mais yen a plein dautres que j'apprécie même si ces derniers temps j'accorde plus d'importance au film en lui même plutôt qu'aux interprètes.
avatar
Moulin à parole
Nombre de messages : 2671
Localisation : MUFFLIN (présipauté du GROLAND)
Date d'inscription : 28/03/2005
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic cinéma

le Mar 21 Nov - 3:28
alors , erw , pas encore de critique à faire sur le génialisime BORAT ?
fait , citoyen d'honneur grolandais , reçu en grandes pompes dans notre présipautée.

pourfendeur de quelques valeurs qui te sont chères , tournant en ridicule l'administration bush , le fruit du croisement entre M Moore et Groucho Marx.

bref , tout pour bousculer le formatage psycho rigide de tes goûts en matière de culture ciné. ( le bon cow-boy qui sauve le monde et fait briller le patriotisme US ...)
whistle whistle
hehe hehe
avatar
Rang: Administrateur
Nombre de messages : 10835
Date d'inscription : 30/07/2004
Voir le profil de l'utilisateurhttp://honda-f1.forumactif.com

Re: Topic cinéma

le Mar 21 Nov - 17:09
Ch'ai poh ... iaka demander à iaka ce qu'il en pense ... Il était supposé allé le voir ...


Bon ben ... il a semblé l'adorer ... sbof


À 1ère vue, les 1ères reviews sur le sujet, ça ne me tentait pas trop ... Le mec est assez ugly avec son costume de bain improvisé ... C'est p'tête ça qui t'a attiré chez lui ??? hehe Vous avez qqch en commun ... whistle À ce propos, on n'a pas encore vu ta tronche ... Celle de iaka est maintenant en ligne ...


C'est surtout la controverse sur les pauvres Kazakhs qui m'a fait desinterssé au film ... Je me suis dit: encore qqun qui crache gratuitement sur des innocents ... Au fait VTi, remplace les Kazakhs par des Français et dis-moi encore si tu aimes le film ... Je serai curieux de savoir si t'es toujours aussi enthousiasme ... whistle

_________________
avatar
Moulin à parole
Nombre de messages : 1259
Age : 43
Date d'inscription : 21/02/2006
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic cinéma

le Mar 21 Nov - 18:20
N'ayant pas vu le film, mais seulement des extraits, je ne peux donner un avis complet sur ce film.
Cependant, je crois que les khazaks sont juste un prétexte, un alibi imaginaire volontairement caricatural (l'action aurait tout aussi bien pu se situer au "Boukhistan"), et je crois aussi que le pays qui s'en prend plein la tronche durant tout le film, ce n'est pas le Khazakstan... mais les USA (&Cie, soient les "occidentaux", y compris la France)...

C'est du second degré...


Et puis, en bon altermondialiste, je crois que VTi est largement capable de porter un regard critique sur la France.
avatar
Rang: Administrateur
Nombre de messages : 10835
Date d'inscription : 30/07/2004
Voir le profil de l'utilisateurhttp://honda-f1.forumactif.com

Re: Topic cinéma

le Mar 21 Nov - 18:37
C'est p'têt du second degré mais c'est ce qui a créé cette controverse (incident diplomatique même ???) ... En tout cas, les Kazakh eux n'ont pas trop aimé son humour un peu trop acidulé et sur l'image que cela en a projeté sur le pays ??? sbof

_________________
avatar
Moulin à parole
Nombre de messages : 2671
Localisation : MUFFLIN (présipauté du GROLAND)
Date d'inscription : 28/03/2005
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic cinéma

le Mer 22 Nov - 1:32
erw
les Kazakh eux n'ont pas trop aimé son humour un peu trop acidulé et sur l'image que cela en a projeté sur le pays ???

faut dire que le sens de l'humour kazakh , n'est pas particulièrement réputé !!
(combien de ces individus , entassés dans leur hutte en bois d'arbre , on vu l'intégrale de woody allen ??)

alors , hein ? si c'est pas une preuve ça !!
hehe
avatar
Rang: Administrateur
Nombre de messages : 10835
Date d'inscription : 30/07/2004
Voir le profil de l'utilisateurhttp://honda-f1.forumactif.com

Re: Topic cinéma

le Mer 22 Nov - 17:38
Woody Allen drôle ???

Sinon voici qques extraits plutôt marrants et où il se paye carrément la tête de certains ... Ce qui m'amène à me demander si ce sont vraiment de vrais comédiens ou de pauvres cruches totales ... C'est un film en caméra live ?

La scène du prière non inclus dans le film:

http://www.dailymotion.com/video/xl1jj_scene-coupee-priere-avant-le-diner

La scène du fromage:

http://www.dailymotion.com/video/xhvoy_scene-coupee-fromage

Chez le vétérinaire:

http://www.dailymotion.com/video/xjonp_scene-coupee-le-chiot

Chez le docteur:

http://www.dailymotion.com/video/xl1kn_scene-coupee-chez-le-docteur

La prison :

http://www.dailymotion.com/video/xjor5_scene-coupee-prison

_________________
avatar
Moulin à parole
Nombre de messages : 2671
Localisation : MUFFLIN (présipauté du GROLAND)
Date d'inscription : 28/03/2005
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Topic cinéma

le Jeu 23 Nov - 6:44
ERW
Woody Allen drôle ???

nan , surtout pas pour un esprit psycho-rigide ayant baigné dans l'humour de marcel beliveau.

pour ma part , je pense que sa forme d'humour est très agréable , même si on ne se "tord pas de rire" .
Contenu sponsorisé

Re: Topic cinéma

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum