Honda, F1, McLaren-Honda, Civic
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Info volé à Monaco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erwinminator
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 10435
Date d'inscription : 30/07/2004

MessageSujet: Info volé à Monaco   Mer 25 Mai - 1:18

« La clef du championnat 2005 tient dans l’exploitation des pneus : la conservation du train arrière pour certains, la mise en température du train avant pour d’autres. Pour l’heure, McLaren détient la clef du succès, après avoir eu beaucoup de mal à trouver comment faire chauffer ses gommes avant, ce qui a plombé le tout début de saison de l’écurie de Woking. McLaren utilisait les gommes les plus tendres à Monaco. Les plus tendres parmi les trois options mises à disposition par Michelin, deux Prime et une Option. Dans le parc fermé, les pneus arrière de Räikkönen étaient en meilleur état que ceux de certains adversaires à mi-parcours... les changements de réglementations, que l’on pensait parfois insipides et inutiles au vu des temps au tour enregistrés depuis Melbourne, sont bel et bien présents dans les bureaux d’études, sur les feuilles des temps, et dans la hiérarchie d’un jour... qui ne vaut pas forcément celle du lendemain ! Après ses tests sur le Paul Ricard, Renault avait anticipé un problème d’usure du train arrière, mais était à mille lieues de penser que cette dégradation serait aussi aiguë à Monaco. Le losange a opté pour des gommes mi-dures, mais ses pneus arrière étaient quasiment lisses à l’arrivée. Ce qui, au passage, dénote une nouvelle incohérence de la FIA, qui avait promis, il y a deux ans, des sanctions aux coupables présentant des pneus slicks à l’arrivée. Pas de pied à coulisse ni de micromètre recherché cette année, sauve qui peut, il faut voir le drapeau à damier coûte que coûte et la FIA ferme les yeux, dans sa confortable et pérenne incertitude et approximation.
Toyota, Sauber et Red Bull Racing ont quant à eux bataillé pour maintenir leurs gommes tendres suffisamment en forme pour rallier l’arrivée, lorsqu’ils ont pu le faire.
Williams n’a connu aucune alerte pneus ; le choix des pneus les plus durs a été le bon pour elle. « Nous aurions pu couvrir encore 25% de la course » affirmait Sam Michael à l’arrivée en défendant son choix.

Le secret ? Une combinaison d’aéro, de répartition des masses, se géométrie de suspension et d’anti-patinage. Ce package technique décide de l’usure des pneus arrière et de la docilité de la monoplace. A l’ère du tout – ou presque – électronique, le pilote a également une influence. Montoya use beaucoup plus ses gommes que Räikkönen ; le Colombien était le pilote idéal il y a peu, ses ‘défauts’ dans des conditions précises données ressortent cette année. De la même manière, Trulli a plus souffert que Ralf à Monaco, l’Allemand étant connu pour être assez fin dans ses réglages. Le plus surprenant est que Fisichella a souffert bien avant Alonso d’une usure excessive des ses gommes, et que Villeneuve a moins détruit ses pneus que Massa malgré une plus lourde charge en essence. Chez Williams, si aucun problème n’a été déploré, Nick Heidfeld a tiré un meilleur parti de ses gommes que Mark Webber, une fois de plus. L’Allemand ne cesse de gagner en confiance et en crédibilité, sa cote monte dans le paddock et c’est un juste retour d’ascenseur pour ce pilote surdoué qui a failli passé à la trappe pour d’obscures raisons d’image et de budget. « Le style de pilotage de Kimi me rappelle celui de Prost » a déclaré Adrian Newey. Rien moins que ça ! « Il est rapide sans être spectaculaire et très doux avec sa machine ». Kimi est effectivement intelligent et subtil, comme l’a démontré son second tour de qualification : changement de trajectoire et d’utilisation de la pédale des gaz au bureau de tabac où Ralf s’était crashé auparavant. Perte de temps dans le premier secteur anticipée et gérée à la perfection. Du grand art.

Parmi les partenaires de Michelin, McLaren avait moins de poids sur la suspension arrière que la plupart de ses concurrents. Seules les BAR sont en général plus légères sur l’arrière, ce qui aide à ne pas user les pneus prématurément. BAR aurait pu rêver d’un podium, un vrai, à Monaco. Tant pis pour elle, tant mieux pour Renault ! Autre atout de McLaren : son anti-patinage et son temps de réaction, notamment dans les virages où le pneu subi une force de cisaillement latérale à l’accélération (virage du portier par exemple). Renault sait depuis trois courses qu’elle possède un point faible. A Melbourne, Sepang et Sakhir le problème n’a pas sauté aux yeux car Michelin adoptait une approche assez conservatrice et proposait des gommes plus dures. Fort d’une certaine expérience et sous la pression de McLaren, Bibendum prend désormais un peu plus de risques. Plus le pneu est tendre plus Renault se retrouve devant un casse-tête. Newey a donc peur de jeux politiques... « Renault encouragera Michelin a produire des pneus plus durs ». Mais Michelin est serein et Pierre Dupasquier nous a réaffirmé sa loyauté envers ses partenaires. Le manufacturier de Clermont-Ferrand se doit de prendre des risques ; c’est sa raison de faire de la compétition, sa nature, c’est inscrit dans ses gènes. McLaren en profite.

Renault a tenté de déplacé du poids sur l’avant, et a dû en conséquence faire les adaptations nécessaires sur l’aéro de sa monoplace : nouveaux endplates sur l’aileron avant, un aileron surnuméraire à l’arrière de la voiture au dessus de l’ampoule et un double flap qui ont amélioré les appuis, mais n’ont pas résolu le problème. Alonso espère : « Le Nürburgring est une autre histoire, avec, espérons-le, une autre issue. »
Conclusion positive ? Pas sûr. Le Nürburgring réclame des pneus dans la gamme moyenne-tendre et les pneus arrière peuvent poser problème... mais la température pourra jouer un rôle crucial dans le massif de l’Eifel.

Pour les pilotes Renault l’angoisse s’est déclarée juste après la neutralisation sous safety car. Les pneus arrière étaient déjà tellement usés qu’une lourde charge en essence après pit stop a fini de les martyriser. Les temps au tour d’Alonso étaient environ 4 secondes au tour moins rapides que ceux de ses rivaux, il termine l’épreuve à 6 secondes de son meilleur tour en course ! « Je n’avais aucune chance de me défendre contre les Williams car la voiture était très difficile à maîtriser au freinage ». La R25 était à la limite partout. Webber se souvient : « Alonso a failli se crasher plusieurs fois. Il a brillamment réagi pour rester sur la piste ». A propos de son dépassement sur l’Espagnol, Heidfeld a précisé : « Fernando est mal sorti du virage du Portier. Une Jordan était juste devant et elle lui portait un peu sur les nerfs. Je savais que c’était ma chance et j’y suis allé. Si vous hésitez une seconde, ça ne marche pas. »
Il a fallu deux tentatives, moins propres, à Webber, pour arriver à bout d’Alonso. La première fois Fernando a sauvé sa place en court-circuitant la chicane. Newey se demandait « pourquoi il n’a pas été pénalisé pour cette manœuvre »... bonne question !

Williams a paru plus solide que lors des courses précédentes. Webber en fut surpris. « La traction n’est en général pas notre point fort, mais nous avons ménagé nos pneus et ce fut la clef. »
Ses qualifications étaient remarquables si l’on tient compte de son choix de gomme. Le composé le plus dur qui soit, qui était 0.4 seconde plus lent que la version tendre qu’utilisaient les McLaren. Webber a cependant été un peu frustré que l’écurie ne l’appelle pas aux stands en premier au moment du second ravitaillement, lorsque les deux Williams étaient bloquées derrière Alonso. Heidfeld a parfaitement utilisé ce pit stop et le tour avec la voie libre en sortie des stands pour passer devant son coéquipier. La raison de l’ordre de rentrée aux stands était que l’Allemand avait été handicapé durant le premier pit stop. Il avait également moins de marge sur Fisichella et le groupe de furieux derrière lui. Sam Michael a calculé : « Nous avions besoin de 19 secondes pour rester devant Fisichella. Le tour avant que nous appelions Nick, l’avance n’était que de 15 secondes, et nous avons donc été un peu chanceux. Même si nous avions encore de l’essence à bord pour encore quelques tours, nous ne voulions pas trop attendre car nous avions peur que Fisichella se fasse rapidement déborder par les voitures, bien plus rapides, qui klaxonnaient derrière lui. »

Lors de la sortie du safety car, Williams a rappelé ses deux pilotes aux stands immédiatement et Heidfeld a dû patienter derrière Webber avant de pouvoir ravitailler, ce qui lui a fait perdre un certain temps. La même chose est arrivée à Fisichella, derrière Alonso. Sept pilotes en tout sont rentrés aux stands à la suite de l’obstruction provoquée par Albers. Les deux Renault, les deux Williams et Massa ont tenté de profité de cette stratégie décalée. Michael Schumacher et David Coulthard ont quant à eux dû rentrer aux stands pour effectuer des réparations. Ferrari a changé le museau de la F2005 de Michael, mais David a dû jeter l’éponge. Sa suspension arrière était cassée, résultat de l’impact contre la Ferrari de Michael. Seule Renault a pu remplir son réservoir au moment de la neutralisation, de manière à finir la course sans repasser par les stands, ce qui donne une idée de la capacité de certains réservoirs. Avec 53 tours à couvrir, il fallait 150 litres d’essence à bord. Pour Schumacher, ce ravitaillement impromptu fut une punition sévère. Il était sur une stratégie à un seul arrêt et a dû basculer sur une tactique à deux pit stops. Ferrari a en revanche conservé Barrichello en course. Sauber fit de même avec Villeneuve. Pour Massa et les deux Williams tout était parfaitement logique, car ils étaient de toutes façons sur une stratégie à deux arrêts ravitaillement.
Renault avait opté pour un stop de moins, mais elle pouvait l’avancer si nécessaire, car le réservoir de la R25 le permet. Räikkönen a tout d’abord pensé, comme beaucoup, qu’il avait perdu la course à ce moment-là. Il a fallu trop longtemps aux ingénieurs McLaren pour déterminer s’il fallait rappeler Kimi aux stands ou non, pour savoir s’il pourrait aller jusqu’au drapeau à damier en faisant un arrêt aussi précoce. Il n’aurait pas pu. Une fois qu’ils ont prévenu Kimi par radio, il venait de passer l’entrée des stands, ce qui fut plut^t chanceux finalement. Si Renault avait pu imprimer le rythme qui est celui de ses 25 intrinsèquement, Räikkönen se serait retrouvé derrière eux après son pit stop du 42è tour. Mais Kimi a creusé un écart considérable sur Alonso en 13 boucles, 34 secondes ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://honda-f1.forumactif.com
iaka
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 7126
Age : 39
Localisation : La Madeleine (Lille)
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: Info volé à Monaco   Mer 25 Mai - 11:58

Tout ça est fort intéressant !
On voit bien que c'est la problématique pneu qui fait les résultats !
Ca permet de ne plus voir les Ferrari dominer, mais ça fausse peut-être un peut trop la compétitivité des voitures.
Tant d'ingénieurs moteurs, aéro, châssis, et finalement c'est les pneus qui font gagner ou perdre ! Sans doute frustrant pour les ingénieurs...??

_________________
Honda supercar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.raubb.fr
Erwinminator
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 10435
Date d'inscription : 30/07/2004

MessageSujet: Re: Info volé à Monaco   Mer 25 Mai - 20:13

Grosse nouvelle : selon GP2005,

Mario Illien de Mercedes quitterait McLaren cet automne et serait en partance pour B.A.R-Honda mais seulement en direction de l'IRL ... (Non sans donné quelques infos du bloc Mercedes au passage ?) Mr. Green

Et Frank Williams a déjà paraît-il pris contact avec Honda pour discuter de la fourniture de moteur ... Ce qui fait que Honda ne perderait pas trop au change s'il advenait que Button s'en aille chez les Williams ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://honda-f1.forumactif.com
iaka
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 7126
Age : 39
Localisation : La Madeleine (Lille)
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: Info volé à Monaco   Jeu 26 Mai - 0:07

Erwinminator a écrit:
Grosse nouvelle : selon GP2005,

Mario Illien de Mercedes quitterait McLaren cet automne et serait en partance pour B.A.R-Honda mais seulement en direction de l'IRL ... (Non sans donné quelques infos du bloc Mercedes au passage ?) Mr. Green

Et Frank Williams a déjà paraît-il pris contact avec Honda pour discuter de la fourniture de moteur ... Ce qui fait que Honda ne perderait pas trop au change s'il advenait que Button s'en aille chez les Williams ...

Donc la rumeur se vérifie / s'accentue ! Une Williams-Honda, ça le ferait !
A mon avis tout cela se décantera lorsque les pourparlers entre Sauber et BMW aboutiront... enfin si ils aboutissent...

Pour l'histoire de Mario Illien je ne comprends pas bien ! En fait Mercedes fait ces moteurs tout seul aujourd'hui, ou c'est pour l'an prochain ?
Etonnant que Honda fasse appel à Illmor quand même, non ?

_________________
Honda supercar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.raubb.fr
Erwinminator
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 10435
Date d'inscription : 30/07/2004

MessageSujet: Re: Info volé à Monaco   Jeu 26 Mai - 0:51

iaka a écrit:
Donc la rumeur se vérifie / s'accentue ! Une Williams-Honda, ça le ferait !
A mon avis tout cela se décantera lorsque les pourparlers entre Sauber et BMW aboutiront... enfin si ils aboutissent...
Ça, c'est selon le site GP2005 mais le site anglais GrandPrix.com dit, selon une rumeur de la presse néerlandaise que Williams pourrait être motorisé par une Toyota rebadgé Lexus ... Ah, rumeur rumeur quand tu nous tiens ... On ne sait plus où se donner de la tête mais à mon avis, BMW va réellement acheter Sauber et on saura un peu plus le fin mot de cette histoire d'ici la fin juin ... chinois Quant à savoir qui motorisera réellement les Wills, là, on est le flou et la confusion totale ...
iaka a écrit:
Pour l'histoire de Mario Illien je ne comprends pas bien ! En fait Mercedes fait ces moteurs tout seul aujourd'hui, ou c'est pour l'an prochain ?
Etonnant que Honda fasse appel à Illmor quand même, non ?
Illmor est une entreprise détenue en partie par Illien à la hauteur de 15% et Mercedes va acheter la totalité de la compagnie à la fin de la saison. Donc, Mario s'en va car il ne veut plus être qu'un simple employé et selon Soichiro, Honda sous-traite déjà son moteur à Illmor É-U ??? pour l'IRL, donc c'est Illien qui s'occupera desormais des Honda en IRL ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://honda-f1.forumactif.com
iaka
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 7126
Age : 39
Localisation : La Madeleine (Lille)
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: Info volé à Monaco   Jeu 26 Mai - 12:04

Ah OK !
Je ne savais pas qu'ils sous-traités à Illmor leurs moteurs IRL !
Le pourront-ils encore si Mercedes achète la compagnie à 100 % ? Ou alors Illmor E-U n'est pas visé ?

Illien ne pourra de toute façon pas travaillé pour l'équipe moteur-F1 de Honda si j'ai bien compris... d'après son contrat ?!!!

_________________
Honda supercar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.raubb.fr
Erwinminator
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 10435
Date d'inscription : 30/07/2004

MessageSujet: Re: Info volé à Monaco   Jeu 26 Mai - 23:14

iaka a écrit:
Ah OK !
Je ne savais pas qu'ils sous-traités à Illmor leurs moteurs IRL !
Ça c'est selon notre Soichiro ...
iaka a écrit:
Le pourront-ils encore si Mercedes achète la compagnie à 100 % ? Ou alors Illmor E-U n'est pas visé ?
No sé ??? sbof chépoh
iaka a écrit:
Illien ne pourra de toute façon pas travaillé pour l'équipe moteur-F1 de Honda si j'ai bien compris... d'après son contrat ?!!!
Exact, mais je pense que rien ne l'empêche de divulguer quelques infos intéressantes non ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://honda-f1.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Info volé à Monaco   

Revenir en haut Aller en bas
 
Info volé à Monaco
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» info sete
» moto volée !
» Info vol tél. portable
» ********Attention********* Dodge Monaco 68 volé*********
» top 10 des motos les plus volées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Honda et la compétition :: Honda et la compétition automobile-
Sauter vers: